Vainqueur du très prestigieux concours « Guitar Fondation of America » (GFA) en 2018, Raphaël enregistre en 2019 son second album, chez Naxos (Barrios, Granados, Llobet, Rachmaninov, Rameau, Ramirez, Scriabine, Villa-Lobos). Ayant fait l’ouverture de la convention GFA en 2019 à Miami, il part en tournée pour sept mois en Amérique du Nord, se produisant aux Etats-Unis ainsi qu’au Canada. Il y donne des récitals, propose des Master classes et des activités de sensibilisation dans plus d’une cinquantaine de villes, dans des salles prestigieuses, la plus importante étant Carnegie Hall à New York.

Avant de gagner GFA 2018, Raphaël Feuillâtre s’était déjà distingué dans les concours internationaux en obtenant de nombreuses récompenses. En 2017, il a remporté le 1er prix du concours au Festival international de guitare « Jose Tomas – Villa Petrer » (Espagne), ce qui lui a permis d’enregistrer son premier disque chez JSM Guitar Records en 2018 (Bach, Granados, Tansman, Assad, Dyens) et se produire aussi bien en France qu’à l’étranger. En 2015, Raphael avait gagné le 1er prix du concours au Festival de guitare de Fontenay-sous-Bois (France). Il est aussi lauréat des concours aux plusieurs Festivals internationaux : « Ciudad de Coria » (Espagne) (2ème prix, 2014) ; « Musica da Primavera de Viseu » (Portugal) (3ème prix, 2016) et « Guitar Kutna Horá » (République-Tchèque) (3ème prix, 2017).

Raphaël Feuillâtre s’est aussi beaucoup produit dans des concerts et des festivals dans de nombreux pays : au Festival international de guitare à Budapest (Hongrie), à « Ciutat d’Elx » (Espagne), au « Guitar Art Festival » à Subotica (Serbie), ainsi qu’à « Guitarras del Mundo » (Argentine), où il a effectué une tournée de cinq concerts, et au Festival international de guitare de « Changsha » (Chine). Il a également entrepris une tournée de sept concerts au Brésil et s’est produit dans des festivals au Danemark, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Hollande et Monténégro.

En France, il a été invité à jouer de la musique de chambre à la Folle Journée du Festival de Nantes et à interpréter le « Concerto d’Aranjuez » pendant une tournée de cinq concerts avec l’Ensemble Orchestrale de Pau (EOP). Il a été également convié à jouer au Festival international de guitare de Paris, à « 6 cordes au fil de l’Allier », à « Sul Tasto », au Festival de Baume-les-Messieurs et à « Guitares en Picardie ».

Guitariste classique, admiré du public international pour sa virtuosité, Raphaël Feuillâtre propose des interprétations originales et inspirées. Né en 1996, il débute la guitare classique à l’âge de 9 ans auprès d’Hacène Addadi au CRD de Cholet ; en 2012, il entre dans la classe de Michel Grizard au CRR de Nantes. Trois ans plus tard, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), où il obtient une Licence d’interprétation dans la classe de Roland Dyens; il y prépare ensuite un Master d’interprétation avec Tristan Manoukian, deux diplômes qu’il obtient avec les plus hautes récompenses. Parallèlement à ce cursus, Raphaël se perfectionne auprès de Judicaël Perroy, guitariste et pédagogue de renommée internationale, une personnalité qui joue un rôle significatif dans l’évolution artistique de Raphaël.

Raphaël Feuillâtre joue sur les cordes Savarez, l’un des principaux fabricants de cordes (fondé en 1770).